La crise de la Covid nous a fait prendre conscience que le fonctionnement de notre système capitaliste n’était pas exempt de dysfonctionnements tels qu’ils peuvent provoquer la mort rien qu’en respirant. Les enjeux écologiques doivent passer au premier plan pour que nos besoins naturels primaires – respirer, boire ou manger – continuent d’être assurés, sans risques. Mais comment ?

Comment recueillir, en effet, la connaissance la plus objective sur ces enjeux pour s’en faire une idée la plus pertinente en évitant de se laisser gagner par l’angoisse, tout à fait légitime ? Comment se préparer à agir ? Et pour quelles perspectives d’avenir ? En s’appuyant sur la collapsologie ?…

Repenser nos fonctionnements et dysfonctionnements à l’aide de la collapsologie

La collapsologie, champ de connaissance exposant le risque d’effondrements par pan de nos sociétés thermo-industrielles, représente un exercice de pensée pertinent au regard de la crise sanitaire que nous traversons. Parce qu’elle pose un certain nombre de scénarios prospectifs sur les bouleversements écologiques à partir de données scientifiques – comme celles du GIEC par exemple – tout en se fondant sur les mécanismes d’effondrements du passé, la collapsologie nous pousse à réfléchir sur nos ressources et donc sur nos résiliences, individuelle comme collective pour nous préparer à agir en conséquence.

Réfléchir avant d’agir, agir après avoir réfléchi

Réfléchir avant d’agir, agir après avoir réfléchi. Se projeter dans l’avenir avec nos ressources d’aujourd’hui et s’exercer à gérer les risques sans danger comme dans un simulateur de vol pour se sentir prêt le jour venu. Quoi de mieux qu’un séminaire de réflexion-action dans un cadre idyllique en période de pré-rentrée, entre fin de vacances et début de reprise post-estivales, pour réfléchir à ces enjeux et pour préparer concrètement le monde d’après sans se couper du monde d’avant ?

Se questionner à la façon de Kant pour mieux se préparer à l’action

Ce séminaire sera l’occasion d’un questionnement kantien en trois temps, éprouvé depuis plus de deux siècles :

  • Que puis-je réellement savoir des enjeux écologiques du moment ? Quelle est la part du certain, de l’incertain, de l’indécidable du point de vue des connaissances actuelles ? Quel crédit accorder aux modèles que propose la collapsologie ?
  • Que puis-je faire, comment dois-je agir ? Au-delà de l’éco-anxiété que peuvent provoquer ces enjeux, quelles voies de transition intérieures, collectives et sociétales choisir pour construire nos résiliences, et comment s’y engager ? Quelle éthique de l’action, comment prendre sa place dans ce mouvement de transition ?
  • Que m’est-il permis d’espérer ? Cette dernière question ouvre sur le lien entre écologie et spiritualité (entendue comme dialogue intérieur de soi avec soi-même puis avec les autres), vers une conception élargie de notre soi (et non de notre ego) comme étant étroitement lié à la nature. En bref, à quoi est-il raisonnable de s’attendre, pour soi et par soi?

Un cadre idyllique, des experts reconnus…

Pour ce séminaire (qui peut être financé par votre budget de formation pro ou perso), nous vous invitons à passer deux jours, les 28 et 29 août 2020 prochain, dans le cadre exceptionnel de la Tuilerie de Talouan, pour mettre au travail avec nous ces questions, avec des intervenants émérites. L’OBVECO s’est associé avec le cabinet Kairos Accompagnement & Recherche et le cadre verdoyant de la Tuilerie de Talouan pour vous proposer ce séminaire immersif de deux jours qui sera co-animé par :

  • Loic Steffan, économiste, fondateur du groupe Facebook “La collapso heureuse”, co-fondateur de l’OBVECO, co-auteur de “N’ayez pas peur du collapse” ouvrage préfacé par Pablo Servigne,
  • Pierre-Eric Sutter, psychologue, psychothérapeute, préventeur en santé mentale, directeur de l’OBVECO, co-auteur de “N’ayez pas peur du collapse“,
  • Valérie Brunel, docteur en sociologie clinique, psychopraticienne, accompagnatrice du changement dans le cadre des risques systémiques;
  • Marianne Doubrère, HEC & Science Po, accompagnatrice de transitions et animatrice d’ateliers philo.
Pour en savoir plus et vous inscrire:
N’hésitez pas à nous contacter!

Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez nos informations en direct, nouvel article, synthèse et rapport d'étude.

Vous êtes bien inscrit, merci !